Reviews

You May Already Be Dreaming

Author: Jean-François Rioux
06/27/2008 | Emorageimagazine.com | www.emorageimagazine.com | Album Review
Pour son troisième album, le groupe de Omaha au Nebraska (ville de Bright Eyes, The Faint et de l'étiquette Saddle Creek) nous offre une perle rare. Le groupe, qui a fait ses débuts dans les années 90, a fait paraître son premier album en 2002 dans une veine plutôt slowcore. Ce son s'est transformé six ans plus tard en country-folk-rock sublime et frais.

Quatorze pièces mélodiques, passant de folk mélancolique aux textes envoûtants au rock légèrement sale mais tout aussi pop, toujours dans cette fragile délicatesse et cette sensibilité que dégage Neva Dinova. Love From Below ouvre l'album avec ce charme incroyable et de simples paroles qui s'harmonisent si bien. Le second morceau, Will the ladies send you flowers, est tout simplement la pièce qui restera en tête toute la soirée après ne l'avoir entendue qu'une seul fois. Écouter cet album en peine d'amour sera un incontournable dorénavant ! Jake Bellows a une voix qui n'a rien d'originale ou rien qui ne se distingue particulièrement, si ce n'est que le charme de la simplicité et de quelques paroles fort touchantes. Clouds, la première pièce qui comporte de la guitare avec effet de distorsion, se laissera chanter dès la première écoute.

Un album sans artifices, qui ne cache rien et qui a malgré tout une belle maturité et une honnêteté fort impressionnantes. Le groupe n'est pas vraiment très productif puisqu'il n'a que trois albums depuis sept ans ; malgré tout, il a choisi la voie de la qualité à la place de la quantité.