Reviews

The People's Key

Author: Marie-Helene Lapina
7/7/11 | Digsyshambles.com | www.digsyshambles.com | Live Show Preview
Je crois que Conor Oberst est d_sormais est un homme. Celui que Rolling Stone qualifiait de Rockboy Genious a bien grandi. Mais il n'a rien perdu de son talent ni de sa force f_d_ratrice. Malgr_ des averses torrentielles, ils sont, ce soir, nombreux ? s'?tre rassembl_s aux pieds de la sc?ne ext_rieure de l'Arena de Vienne. Peu importe la pluie, le froid, l'humidit_. On attend les artistes, et on r_clame de l'_motion. A la tomb_e de la nuit, le collectif appara”t enfin sur sc?ne dans une atmosph?re quasi apocalyptique. Si la pluie a cess_, le ciel est toujours mena?ant; l'entr_e en sc?ne de Conor Oberst est sublime voir mystique. Il accorde sa guitare sous la voix inqui_tant d'ouverture de The People's key. Et lentement mais surement, r_sonnent les premi?res notes de Firewall. Un silence de mort r?gne dans le public, curieux. On attend tous un Conor Oberst diff?rent, moins sentimental, moins path_tique qu'il y a quelques ann_es. Mais si Conor Oberst a muri, son talent est, quant ? lui,intact. Firewall est rapidement suivi de l'excellent Jejune Star. Une performance _nergique et passionn_e, Conor Oberst maitrise sa guitare mais aussi l'art du rock'n'roll. Au programme, d_hanchements presque sexy, jeux de guitare et _motions fortes. Si Conor Oberst annonce la couleur et veut rompre avec son image pass_e, il demontre une nouvelle fois sa capacit_ ? exceller dans tous les genres. Le son de la batterie se fait plus lourd, celui de la guitare plus puissant. Les chansons s'enchainent, se suivent et ne se ressemblent pas.Chaque instant est de plus en plus _mouvant. Si The People's Key est ? l'honneur, les albums plus anciens ne sont pas d_laiss_s. Four Winds, Bowls of Orange, Landlock Blues et autres titres phares succ?dent les uns aux autres. Le coupe hype californien , mais peu convaincant, qui a assur_ la premiere partie, Jenny and Johnny est invit_ ? rejoindre Bright Eyes sur sc?ne pour une _mouvante reprise Wrecking Ball de Gillian Welch. Conor Oberst sort l'artillerie lourde, et nous montre que non, il n'est pas seulement un chanteur folk pleurnichard. Il est bien plus que cela, il est le roi de l'exc?s, sa marque de fabrique ! Si Conor Oberst exc_dait dans la d_pression, le m_lodramatique, fr™lant presque le kitch, il excelle d_sormais dans un nouveau genre : la rock star attitude pouss_e ? son extr?me. R™le dans lequel, il n'est certes pas vraiment cr_dible ! Comme disent la plupart, Conor Oberst est trop mignon pour cela, et pas assez scandaleux. En un mot, Conor Oberst est kitch. Et c'est probablement l'une de ses plus grandes forces. Ma”trisant incroyablement toutes sortes d'exc?s Conor Oberst offre un voyage _motionnel sans pareil ? son public. Tour ? tour dr™le, provocant, sensible, ridicule, lyrique, nostalgique, optimiste, f_d_rateur, sans espoir, parfois m?me mystique. C'est une v_ritable com_die humaine qui se trame sous les yeux stup_faits d'un public aux aguets. Mais c'est avant toute chose l'humanit_ qui triomphe ici. Bright Eyes nous donne l'impression de livrer une prestation unique, cr_e un lien d humanit_ extr?me avec son public. Comme si ce concert _tait le dernier. Conor Oberst a grandi avec son public, et comme lui (ou une grande majorit_), il est dans cette tourmente de la trentaine qui approche, des obligations sociales et de responsabilit_. Comme nous Conor Oberst regrette son ultra sensibilit_ de la fin des ann_es 90, alors que nous _tions encore lyc_ens, stupides, born_s et contr™l_s par nos _motions. Mes _motions post adolescentes ont, le temps d'un concert, ressurgi. J'ai souri, j ai pleur_, j'ai dans_, certaines chansons m'ont apais_e. Pendant quelques heures, Bright Eyes a ressuscit_ mes _motions d'adolescentes, j'ai eu dix sept ans de nouveau. Bright Eyes m'a faite sourire, rire, presque pleurer, ma gorge s'est nou_e. Il _tait loin ce temps, o? l'_motion serrait ma gorge, o? je me sentais terriblement humaine. Si la marque de fabrique de Bright Eyes est avant tout les douleurs et tourments humains, leur force principale est de v_hiculer un sentiment d'harmonie intense. Bright Eyes apaise les esprits tourment_s, et r_uni le public dans une tourmente _motionnelle indescriptible o? joie, nostalgie et harmonie se rencontrent. L'_motion est ? son comble lors du rappel, lorsque les premi?res notes de Lua retentissent. Une version retravaill_e, un peu jazzy, mais Lua tout de m?me. La pi?ce maitresse de l'?uvre de Conor Oberst. Sous un ciel d_sormais noir et sans _toiles, une vague d'_motion emporte le public. Il n'y pas d'autre choix possible que d'_couter la voix larmoyante de Conor r_p_ter de fa?on lancinante des paroles que nous connaissons et comprenons tous. Chacun appropriant la chanson ? son histoire personnelle. Le temps n'a plus vraiment d importance, et nous oublions alors vie quotidienne et autres probl?mes. Le concert s'acheve sur Road to Joy et One for you, One for me. Il est alors question de partage et d'universalit_. L'importance de donner, de partager et de recevoir, au del? de la propagande chr_tienne. Il s'agit bel et bien d'humanit_, d'amour de soi et de l'autre, de transmission de savoir et d'amour. Si Conor Oberst a grandi, ce n'est pas une question de maturit_ mais plut™t de grandeur humaine. Il conserve ses atouts ma”tres. Sa tourmente int_rieure semble s'?tre mu_e aujourd'hui en une superbe force humaine et pacifique. Et c'est sur sc?ne, qu'il nous donne, un peu ? la fa?on d'un guide spirituel, une immense le?on de partage, d'humanit_ et d'humilit_. Merci Conor Oberst pour cette formidable le?on d'humanit_. SETLIST: Firewall Jejune Stars Take It Easy (Love Nothing) Four Winds Bowl of Oranges Something Vague We Are Nowhere and It's Now Lover I Don't Have to Love Shell Games Approximate Sunlight Arc of Time Falling Out of Love at This Volume Triple Spiral Cartoon Blues Beginner's Mind Landlocked Blues Hot Knives Poison Oak The Calendar Hung Itself Ladder Song Rappel: Lua Wrecking Ball With Jenny and Johnny _ Cover[Gillian Welch] Road to Joy One For You, One For Me
The People's Key

The People's Key

LP / Deluxe LP / CD / Deluxe CD / MP3




Releases

All »

The People's Key

The People's Key

LP / Deluxe LP / CD / Deluxe CD / MP3


Merch

All »

Snake

apparel